« Dernier jour d’un(e) condamné(e) », la mise en scène au féminin d’un plaidoyer viscéral pour la liberté et la dignité humaine

Dans le tome 2 de la Trilogie du Tearling, j’ai été assez dérangée par la décision de l’héroïne (dont je vantais les qualités de leader dans le … Continuer de lire « Dernier jour d’un(e) condamné(e) », la mise en scène au féminin d’un plaidoyer viscéral pour la liberté et la dignité humaine

Quand Annalise Keating revisite l’affaire Roman J. : pour une approche intersectionnelle et idéaliste de la justice

Grâce à cette invention de génie qu’est la carte UGC illimitée (mon précieuuux), j’ai enchaîné plusieurs séances ciné ce week-end. Fort heureusement, certaines ne se sont pas laissées faire et ont revendiqué haut et fort leur message émancipateur. En particulier … Continuer de lire Quand Annalise Keating revisite l’affaire Roman J. : pour une approche intersectionnelle et idéaliste de la justice

Entre masculinisation et hypersexualisation des héroïnes de fiction: la féminité en question et la question des rôles-modèles féminins.

Ainsi commence le générique de la série Wonder Woman diffusée dans les années 80 (et dont j’ai récemment acquis le coffret intégral à un prix modique, … Continuer de lire Entre masculinisation et hypersexualisation des héroïnes de fiction: la féminité en question et la question des rôles-modèles féminins.

La Reine du Tearling, ou comment cultiver le terreau de sa réussite et diriger son royaume comme une pro

En attendant de pouvoir emprunter le tome 2, je vais vous parler du tome 1 de la Trilogie du Tearling d’Erika Johansen, que j’ai dévoré d’une traite en l’espace d’un trajet Toulouse-Paris, donc avec un train (lol) d’avance (ou de … Continuer de lire La Reine du Tearling, ou comment cultiver le terreau de sa réussite et diriger son royaume comme une pro

« Kid » ou l’absurdité des injonctions à se conformer aux stéréotypes de genre et de sexe en chanson (featuring Billy Elliot et « On nous prend pour des contes! »)

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Barbara Pravi a publié sa version de « Kid » d’Eddy Pretto en adaptant le texte au féminin. « Tu seras viril, mon fils » deviens alors « Tu seras habile, ma fille » et dénonce, … Continuer de lire « Kid » ou l’absurdité des injonctions à se conformer aux stéréotypes de genre et de sexe en chanson (featuring Billy Elliot et « On nous prend pour des contes! »)

D’Alice Roy à Veronica Mars: ces héroïnes détectives qui ont réveillé la Nancy Drew qui sommeillait en moi.

En sortant d’une représentation de La princesse légère à l’Opéra comique de Paris, je suis fortuitement tombée sur une succession de passages couverts au charme typiquement parisien. Entre albums d’art, une édition pop up du Magicien d’Oz et un bouquiniste … Continuer de lire D’Alice Roy à Veronica Mars: ces héroïnes détectives qui ont réveillé la Nancy Drew qui sommeillait en moi.

« La princesse légère », un conte de George MacDonald adapté à l’Opéra Comique de Paris

Il était une fois une princesse, fille unique et longtemps désirée, qu’une sorcière condamna dès sa naissance à la légèreté : légèreté de corps qui l’empêchait de toucher terre, légèreté d’esprit qui la faisait rire de tout. Que faire d’une … Continuer de lire « La princesse légère », un conte de George MacDonald adapté à l’Opéra Comique de Paris

La saison 2 de Jessica Jones et une expo sur les héroïnes de séries: le 8 mars sur nos écrans!

Netflix a mis en ligne la saison 2 de Jessica Jones ce 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes. Pourquoi cette série me semble-t-elle si emblématique de ce combat? Adaptée des comics Marvel éponymes, Jessica … Continuer de lire La saison 2 de Jessica Jones et une expo sur les héroïnes de séries: le 8 mars sur nos écrans!