Contes de femmes qui comptent

(de tête, sur leurs doigts, sur elles-mêmes, ou pour les autres!)

Je ne serai pas célèbre ou grande. Je continuerai à être aventureuse, à changer, à suivre mon esprit et mes yeux, refusant d’être étiquetée, et stéréotypée. L’affaire est de se libérer soi-même : trouver ses vraies dimensions, ne pas se laisser gêner.

– Virginia Woolf

woman book

« Il était une femme… » ou plutôt, des femmes: celles que l’on invente, celles qui les écrivent, celles qui les incarnent, celles dont elles s’inspirent, celles qu’elles inspirent et celles qu’elles représentent.

A propos de ce blog

Contes de faits, contes défaits! Utiliser la fiction pour lutter contre les clichés de la réalité

Au gré de mes réflexions, lectures, visionnages et découvertes divers.e.s, ce blog entend:

  • Rendre honneur aux héroïnes de fiction (livres, films, séries, pièces de théâtre, chansons, etc.) et promouvoir à travers elles des rôles-modèles et des sources d’inspiration pour toutes et tous.
  • Réfléchir à des questions de société et aborder des thématiques transversales à partir des personnages de fiction et de la manière dont elles et ils sont scénarisé-e-s, décrit-es, réécrit-e-s et adapté-e-s.
  • Décrypter la mise en scène des rapports femmes/hommes par la fiction pour lutter contre les stéréotypes de sexe et de genre.

Il s’agit, finalement, de revendiquer le droit et la légitimité des femmes (à commencer par moi-même) à discuter de valeurs que j’estime primordiales.

 

Creative Commons LicenseLa propriété intellectuelle revient à Camille Reynaud. Le contenu de ce blog est protégé en vertu d’une licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.