Qui suis-je ?

coucou

(On commence par une chanson feel-good pour se mettre dans l’ambiance)

L’auteure (l’autrice? les avis divergent) de ce blog a 23 ans et aime bien parler d’elle-même à la troisième personne (et ponctuer ses phrases de « fichtre! » bien sentis. Fichtre).

Si elle pouvait passer sa vie à dévorer des bouquins, du fromage, des séries Netflix et de la cuisine fusion (« tout est bon dans la fusion » comme on dit), elle le ferait bien.

cheese
la recette du bonheur

Mais comme il faut bien vivre, en attendant elle travaille à la Délégation départementale aux droits des femmes de la Seine-Saint-Denis (la défense de l’opprimé.e: une autre de ses passions). Elle porte d’ailleurs un prénom mixte: là réside peut-être la première explication de ses combats pour l’égalité des sexes.

Après, elle aimerait bien se lancer dans les métiers du livre, et compléter son master en Etudes politiques de l’EHESS par un deuxième diplôme, dans l’édition et/ou l’écriture créative. OUI elle est naïve et pense qu’elle pourra un jour écrire et en vivre, laissez-la rêver tant qu’elle le peut, avant que la réalité économique de la vie ne la rattrape.

weird
Si le rattrapage des rêves par la réalité économique de la vie dépend de l’équilibre d’un chaton d’un côté et de la capacité d’endurance d’Indiana Jones de l’autre, peut-être ai-je mes chances après tout?

D’ailleurs, cette question de la tension entre aspirations/idéaux et contraintes matérielles est assez récurrente dans les sujets qu’elle aborde.

Elle adore aussi voyager, prendre des photos, visiter des expos, aller au cinéma et assister à des spectacles de toutes sortes: en somme, un petit rat de bibliothèque doublé d’un petit rat de l’opéra.

200_d
ben oui, ça aime le fromage les petits rats

Qu’elle fasse le tour de son lit, d’Internet ou du monde, elle en revient toujours avec une foule de réflexions, qu’elle s’est enfin décidée à partager sur ce blog.

Elle essaie de ne pas trop s’empêtrer dans sa manière de réfléchir en « toile d’araignée »: les liens (et pas seulement ceux hypertextes) fusent dans son esprit. C’est assez visible dans ses articles, qui renvoient souvent les uns aux autres et connectent plusieurs oeuvres entre elles. Une démarche très holistique en somme, inspirée de ce cher Dirk Gently.

dirk
« Tout est connecté »

 Il semblerait qu’elle nourrisse aussi une passion incontrôlable pour les gifs, mais choisis avec soin et toujours de qualité (c’est d’ailleurs ce qu’ont dit les anglo-saxons quand ils ont fait infuser des plantes dans de l’eau chaude pour la première fois: call it « thé ») (oui, elle aime assez exagérément les jeux de mots (eux moins de qualité, mais comme ne dit pas le proverbe: « Les jeux de mots sont nos amis, il faut les aimer aussi, même les moins réussis ») (et, oui, vous l’aurez deviné, les parenthèses également)

ww
de même que porter sa culotte par dessus ses collants

yougogirl